Ta liberté de voler - Les Rois de la Suède



131 commentaires -  dernier commentaire le 26/05/2012 à 11h09 par merinos42 - Commenter



yt75
 Posté le 25/02/2012 à 16h53

@Ivan

"(même si on ne comprend pas toujours bien où tu veux en venir :-) )"

Tout simplement à la mise en place d'un système de publication et achat à l'acte basé sur des licences et non "objets physiques".

Et pour cela, beaucoup plus ou avant des questions techniques, ce qu'il manque c'est un nouveau rôle et sépration des rôles.

D'un côté des "tenanciers be bibliothèques personnelles de licences/contrats", de l'autre créateurs/éditeurs/magasins/diffuseurs hosteurs.

En gros le principe est :
1) J'ai un compte "m account" avec toutes mes licences chez ABC
2) Si j'achète l’œuvre xyz (disque, film, livre, etc), à l'achat c'est écrit sur mon compte .
3) Quand je clique sur une œuvre achtée d'une de mes machines, si en cache dans la machine ça démarre tout de suite, sinon téléchargement à la volée
4) le rôle "tenancier de compte" est très spécifique, fortes contraintes légales de confidentialité, et je peux déménager mon compte avec toute ses licences de ABC à CDE si je veux.

A peu près tout
 

 



-------

yt75
 Posté le 25/02/2012 à 16h55

Ou autrement dit, sortir de l'approche actuelle quelque peu délirante avec 2 3 ou 4 "monstres" voulant s'occuper de tout : de vendre les oeuvres, de s'occuper des "étagères" des clients, de leurs machines, etc (et tout ce que cela veut dire sur les pourcentages à la fin)
 
Donc l'idée est de retirer les dépendances aux machines, fabricants de machines, magasins en ligne, réseaux sociaux, etc, à travers des organisations "tiers de confiance" pour passer à : si j'ai acheté ce truc, ça marche point barre, je ne m'occupe d'aucun fichier (enfin après des dépendances techniques sur la capacité des machines à restituer une oeuvre donnée bien sur, mais fondamentalement si j'ai acheté l’œuvre xyz, c'est écrit sur mon compte avec éventuellement un numéro de licence, sur chacune de mes machines j'ai un "finder" avec toutes mes oeuvres, je clique sur une oeuvre et c'est tout).



-------

alexisss33
 Posté le 25/02/2012 à 17h04

C'est normal tu mérites pas la shitstorm que tu te prends (même si c'est bien ça fait parler du groupe).C'est vrai que c'est flou j'ai résumé un peu trop mon cheminement de pensée mais sinon je faisais une tartine et les tartines sur le net on ne les lis pas ^^.



-------

nicso
 Posté le 25/02/2012 à 17h22

salauds de pauvres

pourquoi vous achetez a manger plutot que des disques ? vous n'avez pas honte ?



-------

Ayms
 Posté le 25/02/2012 à 18h01

à défaut de participer ou de contribuer au débat, je tiens à féliciter Ivan pour l'effort qu'il fournit pour répondre à la plupart des messages. Par là il éclaire sa position et qu'on soit d'accord ou pas, je pense qu'il faut savoir reconnaitre que, si c'est facile pour nous d'écrire un pavé, c'est appréciable de voir un artiste (qui doit être occupé) prendre le temps de les lire et d'y répondre! Bref, j'écoute la musique avec plaisir, les paroles sont drôles et acerbes et j'espère qu'on aura un excellent Néon Futur!






Aymsvensson
-------

Mti131
 Posté le 25/02/2012 à 18h09

@Ivan : j'aurais bien aimé que vous (ou d'autres membres du groupe) réagissiez à mon commentaire en page 1.

Certaines personnes dans ce fil ont tenté des commentaires-pâté pour détailler leur position, en ayant le soin de présenter les arguments un à un et de donner des exemples.

Vous les ignorez ou vous les balayez sunccinctement.

Vous êtes cinq dans la chanson à vous mettre à nu pour montrer combien vous pensez que les gens qui téléchargent illégalement vous nuisent. Pourquoi n'y en a-t-il qu'un seul d'entre vous qui répond, occasionnellement, aux commentaires faisant suite à cette chanson ?

Si le débat ne vous intéresse pas, il ne fallait pas rentrer dedans !

Vous savez pertinemment que le sujet du téléchargement illégal soulève les passions. Vous avez sans doute conscience d'avoir jeté un pavé dans la mare avec cette chanson. Dès lors, je trouve un peu facile de laisser tomber le débat alors que des réponses pertinentes arrivent en réaction à vos propos.

Quand vous répondez par exemple aux différentes personnes qui vous ont expliqué, à l'appui de divers arguments, que le vol d'un objet tel qu'un CD n'était pas équivalent à la copie non autorisée d'un fichier numérique, la concision de votre réponse « je voudrais que tu mettes cette phrase en parallèle avec les termes "propriété intellectuelle" » laisse penser que vous ne voulez pas entendre ni même discuter de ces arguments.

Mais peut-être que le débat ne vous intéresse pas tant que ça ? Peut-être que vous ne cherchez qu'à imposer votre point de vue en profitant de votre relative notoriété et de votre position de victime du téléchargement illégal ?

Je regrette de devoir en venir à insister aussi lourdement mais depuis votre second message (peu avant mon commentaire initial) vous semblez avoir renoncé à prendre en considération sérieusement des positions différentes de la vôtre. Quant aux quatre autres qui se sont mis à nu pour soutenir les mêmes idées, on attend toujours leurs réactions après ces quatre pages de débat. Ne dites pas que vous n'en avez pas le temps, vous l'avez bien pris pour faire la chanson et le clip et il semble s'agir d'un sujet qui vous touche...



-------

Ivan
 Posté le 25/02/2012 à 19h07

 @Mti131 :
Désolé de ne répondre qu'à une partie des commentaires, certains passent parfois à la trappe sans que j'y fasse gaffe.

Pourquoi suis-je le seul à répondre : parce que je pense être le seul des Rois à venir sur le site :), et que je suis un des deux co-auteurs de la chanson, ainsi que son initiateur.

"relative notoriété" : effectivement elle est très relative, j'en parlais encore à Rihanna hier soir et elle ne savait pas qui j'étais.
"Ne dites pas que vous n'en avez pas le temps, vous l'avez bien pris pour faire la chanson et le clip et il semble s'agir d'un sujet qui vous touche..."
Elle est bien bonne... Je te renvoie au commentaire de Ayms que je n'ai pas payé pour ses propos. 

J'ai répondu à la question "pourquoi continuer à faire des CD" sur le facebook des Rois, mais je veux bien le refaire ici:
Parce que si on veut faire des concerts, les organisateurs ont besoin de savoir que la date entre dans une tournée de sortie d'album avec un plan promotionnel et on est encore à l'ère des CD. Beaucoup ont besoin de l'objet physique, du coup on est "obligé" d'en faire . Moi j'aime bien l'objet mais je pourrais facilement me passer d'une distribution physique des disques en magasin pour le vendre plutôt en concert.

Les chiffres que vous citez (qui sont issus du site de korben, autant dire hyper précis et pas du tout orientés, autant demander le bien que pense un juif du betar de la Palestine) pour la rétribution sur les sites comme itunes sont un peu simplistes. Le producteur touche 70% des recettes sur itunes, ce qu'il reverse aux artistes est très variable en fonction du contrat qu'ils ont. Dans le cadre d'une auto-prod, c'est 100%, chez la plus vorace maison de disque ce sera 10% de cette somme. Mais s'il vous plait ne dénigrez pas la place du producteur, c'est lui avance les sous pour faire un disque, c'est lui qui prend les risques...

Ca renvoit à une autre question de Batdu44 qui demande en gros combien coûte un disque à un producteur. C'est relativement variable on peut faire un disque dans sa chambre avec 2 ou 3000 € de matériel, mais un disque en studio de bonne qualité avec un ingé son coûte dans les 20000/30000 € minimum (aux vues de la crise du disque les tarifs des studios ont beaucoup diminué, beaucoup ont fermé aussi), avant c'était le plutôt le double, c'est encore souvent le cas, voir beaucoup plus pour les grosses grosses prod. Et ça ne comprend pas la promotion du disque, attachés de presse etc...
Autant dire qu'il faut vendre pas mal de disques avant de voir la couleur de son investissement. Là encore j'ai détaillé les coûts et recettes sur le facebook des Rois.
 

 





 

 






C'est en faisant un peu chaque jour, qu'on ne fait finalement pas grand chose
-------

nicso
 Posté le 25/02/2012 à 19h22

tant qu'on est dans les chiffres, combien vous a rapporté votre premier album ?



-------

Mti131
 Posté le 26/02/2012 à 02h48

@Ivan : Bonsoir et merci pour cette réponse plus fournie !

Avant toute chose, "relative notoriété" était un maladroit euphémisme mais je n'avais pas l'intention de vous rabaisser.

Concernant le débat en lui-même, il est dommage qu'il s'étale sur la page Facebook et sur votre site, cela oblige à vous suivre sur les deux pour comprendre au mieux votre position et l'on ne sait plus trop où répondre. Enfin, puisque j'ai commencé, je continue ici...

Concernant la rémunération du producteur sur les titres mp3, je suis rassuré de savoir qu'elle n'est pas toujours si faible que sur le graphique que je citais. Mais je ne vois toujours pas de quel droit le producteur peut s'attribuer d'importantes commissions sur ce type de ventes alors que son investissement concerne essentiellement la réalisation du CD.
Vous allez me dire qu'il le fait pour amortir le coût de l'enregistrement en studio... Mais y a-t-il vraiment besoin de 20000 euros pour faire d'une idée de chanson un enregistrement mp3 d'une qualité suffisamment respectable pour être vendue en ligne ? J'ai du mal à croire qu'il n'y a aucun investissement intermédiaire possible entre les 3000€ du débutant et les 20000€ du professionnel que vous citez.

J'ai bien compris votre réponse concernant le CD, étape qui est donc malheureusement toujours requise pour faire des concerts. Je l'ai d'ailleurs déjà relevé dans l'une de vos précédentes interventions, que j'avais toutes lues. En revanche, je regrette que vous ne m'ayez pas répondu sur la seconde moitié de mon commentaire qui concernait le téléchargement illégal de mp3, la copie de fichiers et la confrontation entre, d'une part, le modèle de la vente de copies de mp3 à l'unité, et d'autre part le modèle du libre accès couplé à un système de dons centralisé (j'ai évoqué Flattr mais on peut aussi évoquer les nombreuses idées de licences globales). C'était d'ailleurs l'objet de la deuxième moitié de mon message initial. Pour mémoire :

« en vendant des MP3 à l'unité sur internet, les commerciaux ont tenté de nous faire croire qu'il s'agissait d'une vente similaire à la vente d'un CD physique. Ceci me paraît absurde. Les plateformes de téléchargement légal ne vendent que des copies, que de la bande passante. Cela ne leur coûte quasiment rien à produire. Dès lors, j'ai le sentiment que l'on s'ancre dans un procédé totalement artificiel en nous vendant du vent. Je ne dis pas que la musique téléchargée n'est pas le fruit d'un travail, mais que ce téléchargement ne coûte quasiment rien à la plateforme. Partant du principe qu'un MP3, comme tout fichier en informatique, est naturellement amené à être dupliqué et partagé, pourquoi s'obstiner à coup de DRM, d'Hadopi et cie. ? Je pense que de chercher une rémunération sur le téléchargement de chaque titre ne tient pas. Le partage des MP3 ne coûtant rien, il devrait être totalement libre.
[...]
Vous allez peut-être me dire que vous avez tout à y perdre. Mais quelles seraient les conséquences d'un libre accès aux MP3 ? Les gens pourraient partager à foison de la musique sans crainte et découvrir très facilement de nouveaux artistes. Et il me semble que les artistes ont tout à gagner à être connus car c'est cela qui fait la fréquentation lors des concerts, là où — paraît-il — vous gagnez vraiment de l'argent.
[...]
Bien sûr, je ne vais pas pour autant voir tous les artistes que je pirate en concert. Certaines fois, je suis déçu par le CD et je le supprime. D'autres fois, j'apprécie la musique mais pas au point d'aller à un concert : c'est sans doute l'attitude du parfait pirate profiteur que vous critiquez mais il faut bien voir que de toute façon, des artistes qui ne m'attirent l'oreille que moyennement n'ont aucune chance de me vendre leur CD. Donc, que je puisse télécharger les MP3 ou non, ça ne changera rien à ce que j'apporterai à leurs profits. En revanche, pouvoir écouter gratuitement leur musique me donne la possibilité de la découvrir plus en détail et d'aboutir éventuellement à l'achat de places de concert. J'aimerais bien aussi pouvoir donner de l'argent directement aux artistes, mais les sites web ne le proposent pas la plupart du temps... J'ai été séduit par Flattr — je ne sais pas si vous connaissez — mais je regrette de ne voir que très peu de boutons Flattr sur les sites des artistes que j'apprécie. « Payez puis écoutez », ça ne marche plus. Mais une logique de « Ecoutez puis payez selon vos moyens » a toutes les chances de marcher ! Pourquoi ne pas tenter la chose ? »

Si je comprends bien, puisque vous êtes apparemment contre deezer et contre le partage non autorisé de mp3 soumis aux droits d'auteurs (même à but non lucratif), vous devez donc prôner l'achat de titres à l'unité sur les plateformes de téléchargement légal... A moins que vous n'en ayez jamais entendu parler (ce qui m'étonnerait), cet autre modèle de distribution que j'évoque ne doit pas vous paraître crédible (puisque vous n'y avez pas répondu).

... alors pourquoi ? Pourquoi selon vous la distribution gratuite des mp3 et l'ouverture aux dons ne serait pas un modèle économique viable ?

— Votre musique est largement partagée,
— vous gagnez en popularité,
— vous récoltez des versements libres,
— vous financez ce sacro-saint CD qui vous permettra de faire votre concert
— et là vous gagnez de l'argent grâce aux fans qui y viennent pour vous écouter.



-------

tuXShadow
 Posté le 26/02/2012 à 04h02

Bonjour,

Je me présente d'office : je suis un pirate. Un sympathisant du parti pirate international, un personne qui était très en colère lorsque que mégaupload ferma, un habitué de thepiratebay. Et je pense être le genre de personne que vous qualifiez de voleur dans votre chanson. Je n'ai pas lu les précédent commentaire mais je n'ai aucune intention d'être virulant, parce que je respecte profondément le métier d'artiste, et que je pense que votre discourt est tout à fait viable.

Je suis un étudiant, j'ai la chance d'avoir des parents qui m'offrent les finances me permettant de vivre correctement. Ainsi je suis un très gros consommateur d’œuvres culturelles, moins de musique il est vrai, mais je vais régulièrement au cinéma, j’achète souvent des blu-ray et des dvd, de séries américaines, de films plus ou moins connus, de beaucoup japoniaiseries, j'ai aussi une très grosse collection de jeux vidéo. Mais a coté de ça, je suis aussi un amateur de téléchargement. Lorsqu'à la fin du mois mon compte en banque est vide, lorsque j'ai envi de voir des séries qui ne sont pas encore sortie en France (et qui ne sortirons probablement jamais), lorsque j'ai simplement envi d'essayer un produit avant de l'acheter, oui je passe par le téléchargement de manière éhonté. Je ne crois pas que ça fasse de moi un voleur, ou un tueur d'artiste en puissance.

Et pour dire, je supporte les artistes que j'aime dès qu'il m'est possible de le faire. J'ai payé pour permetre à Tim Schiffer de pouvoir financer son prochain point&click. Je peux mettre beaucoup d'argent dans une œuvre qui me plait. Je trouve ça tout à fait normal qu'un artiste qui travail soit rémunéré en fonction du travail produit, je ne suis pas l'une de ces personnes qui prétendant qu'un artiste ne devrait pas pouvoir vivre de son travail.


 

Mon problème est qu'à la fois, je comprend et je ne comprend pas votre position. Pour avoir récemment eu la chance de discuter avec les fondateurs de la Quadrature du Net, ils ont pu m'expliquer le rôle des major dans la construction de l'artiste et des spectateur. Ainsi, dans le milieu artistique est largement véhiculé l'idée que la copie, le partage représente une forme de vol, j'ai même vu Ivan jouer avec le mot "vol".

Or, même si c'est la première chose que l'on pourrait penser, ça n'est clairement pas le cas. Aujourd'hui, les études mené à ce jour -y comprit par hollywood- montrent que le partage sur internet permet de populariser l'artiste. L'internet agit comme une radio géante, vous ne devriez pas vous en offusquer ainsi. Saviez-vous que lorsque les radios virent le jour, il y avait exactement le même débat, que les majors avaient imposé l'idée qu'écouter une musique à la radio c'était la voler ? Et pourtant, comme aujourd'hui leurs profils grimpaient.

Certains artistes ont même évolué avec le téléchargement et le partage. Les Nine Inch Nails, les créateurs de South Park, sont des gens qui encouragent le téléchargement de leurs œuvres, et qui les mettent eux-même sur internet. Et pourtant, ils sont toujours aussi populaire, et gagnent toujours autant d'argent. Voilà pourquoi il faut clairement une réforme internationale du droit d'auteur, considérant le partage d’œuvre comme légitime, et permettant de prélever une taxe que l'on redistribuait directement aux artistes sans passer par les ayant droit, ce que propose aujourd'hui le parti pirate par exemple. Je ne vois pas en quoi c'est scandaleux, cela permettrait à tout le monde de s'entendre.


 

Lorsque Megaupload à fermé, les gens qui se sont offusqué, parce qu'un pays, les Etats-Uni, se sont permit de fermer un site basé à l'étranger, de couper 4% du trafic internet mondial, simplement en se basant sur leurs lois étriquées, et non pas pour leur confort personnel et parce qu'ils ne pouvaient plus télécharger Dr House. Que l'on considère la fortune de Kim dotcom comme illégitime, qu'on lui fasse des procès en bonne et dû forme pour les délits qu'ils auraient commit, ça ne pose de problèmes à personne. Que le FBI se permettent d'agir comme la police du monde, et se permettent de fermer un site de la manière dont ils l'ont fait, en dépit des autres pays (dont la france) qui ne considèrent pas Megaupload comme un site illégal. Oui c'est choquant, c'est scandaleux, et cela pose un problème fondamental pour la liberté d'internet.


 

Dans tout les cas, je ne comprends pas qu'un petit groupe comme vous puissent défendre si hardament l'idéologie des majors. Au début j'ai cru au second degré, et à vrai dire ça m'a bien fait rire, puis j'ai lu vos commentaires et j'ai été un peu refroidit.



-------

tuXShadow
 Posté le 26/02/2012 à 04h15

Je pourrais citer d'autres artistes.

Notch, le créateur de minecraft, insitent les gens rétissant à acheter son jeu à le pirater. D'ailleurs il n'est doté d'aucun drm.

La team meat, créateur de super meat boy, font exactement la même chose, et disent même avoir été très heureux quand ils ont vu leur jeu dans le top de thepiratebay.



-------

yt75
 Posté le 26/02/2012 à 10h28

Tout cela pue tellement la merde ...



-------

Ayms
 Posté le 26/02/2012 à 10h41

@ tuXShadow je suis pour beaucoup d'accord avec ce que tu dis, je te suivrai moins sur pirate machin et megatruc parceque, comme le dénonce la chanson, elles enrichissent des gars au dépens des artistes (c'est peut-être gratuit pour le public, et c'est pas mal dans ce sens, mais par la pub et les abonnements ils se servent d'une offre qu'ils ne possèdent pas pour gagner de l'argent, c'est quand même pas terrible!).

Pour avoir lu la plupart des interventions d'Ivan et la FAQ des RDLS (Ivan arrête moi si je me trompe), je pense que le problème n'est pas lié à la notorité ou au plaisir de se savoir écouté par des millions de personnes. Le problème, c'est qu'un groupe à la notoriété "obscure", "cachée" ne peut pas s'appuyer sur les chiffres de l'offre illégale pour faire des concerts (source principale de revenus) et il faut (encore) un plan promotionnel classique qui passe (encore) par des cds physiques.

Qui sait, peut-être qu'un jour, le nombre de clics, de téléchargements (légaux et illégaux) seront considérés et les groupes pourront peut-être vivre de leurs arts et continuer à produire physiquement des cd. Honnêtement et malgré tout ce que j'ai lu, je ne connais rien du fonctionnement du milieu de la musique, mais je sais que le jour où il n'y aura plus de cd, le jour où je ne pourrai plus voir les groupes que j'aime bien, je serai malheureux même avec tous les mp3 (et toute la musique dématérialisée) du monde.  


 






Aymsvensson
-------

Ayms
 Posté le 26/02/2012 à 10h50

 Après, reste le choix du vocabulaire et le mot vol. C'est une chanson, pas une dissertation de philosophie ou un essai de droit commercial. Je comprends que certains peuvent se sentir insultés, être un voleur, ce n'est pas anodin et c'est violent. Mais la violence des paroles caractérise un peu les RDLS (humour trash que l'on peut trouver chez C+ avec Groland par exemple). Je ne connais pas beaucoup de Léo Férré, capable de chanter avec les mots justes avec un vocabulaire incontestable!






Aymsvensson
-------

Afarorikon
 Posté le 26/02/2012 à 11h06

Euh... vous espérez gagner de l'argent en composant ce genre de... daubes ? (et je suis gentil). Ne vous étonnez pas si vous ne vendez rien, vous avez visiblement un niveau théorique insuffisant pour composer de la musique décente.

Progression d'accords vue et revue, lignes mélodiques simplistes... il est bien loin le temps où on écrivait des contrepoints à plusieurs voix. On n'atteint même pas le niveau d'un mauvais groupe de Black Metal (et Dieu sait qu'ils composent mal...). C'est de la crasse populaire faite par des ignares.

D'un côté, vu que vous ne pouvez pas vous occuper de la prod. d'un album vous-même, ça ne m'étonne même pas. 30000€ une bonne qualité sonore ? Vous vous foutez de ma gueule ? Vous ne savez visiblement pas vous débrouiller vous-même.

N'espérez même pas voir mon argent, contrairement à tous ces petits groupes talentueux que j'ai connus grâce au téléchargement.



-------

spamemoi
 Posté le 26/02/2012 à 12h32

Merci.

Je suis moi même un artiste (programmeur), et je suis vraiment et sincèrement heureux que quelqu'un prenne enfin le problème à bras le corps, tout en étant constructif et particulièrement pertinent.

Je dois moi-même vivre en étant obligé de créer sans arrêt, en allant travailler _tous_ les jours (!) pour pouvoir vivre décemment.

Mon rêve est le vôtre : pouvoir vendre des copies de mes oeuvres intellectuelles que son mes programmes (qui ne sont pas moins bons que le niveau de musique moyen que l'on nous passe sans arrêt dans les médias, je présume...), et d'en avoir une part "honnête" en retour de chaque copie vendue. Je voudrais enfin pouvoir vivre décemment de mon travail.

Ainsi, jusqu'à 70 ans après ma mort, je pourrai ainsi jouir en tout honnêteté du _fruit_ de mon travail... alors, disons, à 2 euro la vente (ce n'est rien, 2 euros, hein, à côté d'une paire de Nike tissée par un petit chinois), si je prends le nombre de fois qu'a été visionnée ce super clip, ça devrait me permettre de faire vivre très très honnêtement moi et ma petite famille, qui sommes des gens très bien. Alors.... 3 * 67180 en 5 jours ça fait mmmm. 1 612 320 euros par mois. parfait. Je crois pouvoir rentrer dans mes frais. 

Car j'en ai marre, moi aussi de me faire voler sans arrêt ! Non mais. :)

 



-------

Khizebi
 Posté le 27/02/2012 à 09h17

 Une réponse argumentée :  http://www.nikopik.com/2012/02/les-rois-de-la-suede-le-groupe-qui-fustige-ouvertement-les-telechargeurs.html

Désolé de vous dire ça les gars, mais vous m'avez beaucoup déçus...



-------

Ivan
 Posté le 27/02/2012 à 12h21

 Extrait de ce bel article "Je suis prêt à renoncer à Bernard Hadopi, si tu t’exiles avec les voleurs en Patagonie

=> En gros, soit nous acceptons une surveillance supposée de nos faits et gestes sur Internet pour défendre les revenus du groupe, ou nous devons nous exiler de la France ? Vive le pays des Droits de l’Homme, ou les intérêts des industriels du monde de la culture priment sur les libertés individuelles. Je précise bien que je ne prône pas le téléchargement gratuit à tout va, mais que je suis contre une surveillance pour défendre les intérêts d’entreprises privées." 

Manifestement ce monsieur Nikopik a bien compris toutes les blagues de la chanson. Comment discuter avec quelqu'un qui pense sérieusement qu'on veut organiser des déportations. Du coup il passe un peu complètement à côté la référence à Florent Pagny (qui a détourné le fisc en s'exilant en Patagonie, et a aussi fait ensuite une chanson sans complexe "la liberté de penser" où bien assis sur sa chaise il traite les impôts de voleurs parce qu'ils lui réclament ce qu'il n'a pas payé).
Humour les gars, même si ça ne vous fait pas rire, c'est de l'humour ! 

Du coup chaque remarque sur la chanson participe du même degré d'incompréhension et de haine viscérale, je n'ai pas l'énergie de commenter ça... Qu'il prenne un bon bain chaud, et qu'il ré-écoute la chanson avec quelqu'un qui peut lui faire comprendre les blagues et ensuite je veux bien en reparler  






C'est en faisant un peu chaque jour, qu'on ne fait finalement pas grand chose
-------

Ivan
 Posté le 27/02/2012 à 12h47

 @Spamemoi : je n'ai rien compris à ce que tu viens de dire, ça doit être de l'humour censé nous attaquer mais j'ai beau relire je ne vois pas 






C'est en faisant un peu chaque jour, qu'on ne fait finalement pas grand chose
-------

labosonic
 Posté le 27/02/2012 à 19h01

Première remarque : Le site web des RDLS est vraiment buggué et j'ai posté un commentaire sous le nom de Batdu44 (encore désolé pour l'usurpation d'identité dans un système informatique de données) où je demandais le coût à la louche de la production d'un album.

Deuxième remarque : Je suis sur que les Rois de La Suède pourraient faire un site web beaucoup mieux en le commandant à un professionnel. Mais je suis sur aussi que si l'informaticien qui leur présente un devis s'entendait dire "3000 euros pour un site web , vous vous foutez de ma gueule ? Ca peut se faire pour dix fois moins, vous savez pas vous démerder ...", il se dirait que décidément les musiciens ne comprennent rien à rien à l'informatique, ses métiers, aux coûts de développement, aux charges à payer et au temps nécessaire pour faire un truc propre, sans bug qui marche sur toutes les plateformes. En gros, je pense que si Ivan dit que c'est le prix pour faire un album, c'est que c'est le prix. Et que pour un tel montant, la livraison de homards farcis au caviar par des prostituées à peine majeures à toutes les pauses déjeuner n'est pas prévue dans le budget (et que pour la peine, c'est un membre du groupe qui va chercher des kebabs pour tout le monde mais avec un double supplément de mayo).

Blagues mise à part, dans la série "Arrêtez avec des exemples d'artistes qui encouragent le public à télécharger leur oeuvre", ils sont tous à moitié ou aux trois quarts à la con (no offense intended).

Nine Inch Nails peut se permettre de dire ça parce que le groupe a eu quatre ou cinq albums produits par une major, histoire de se faire un nom, une réputation et une énorme fanbase qui leur garantit des concerts remplis partout où ils vont, leur discours est vrai, sincère mais c'est pas ça qui va faire que les groupes qui ont encore besoin de vendre de la musique vont pouvoir bouffer en attendant d'avoir autant de supporters qu'eux. D'ailleurs, Trent Reznor a produit un album de Saul Williams qui a été mis à dispo gratuitement en mauvais format MP3, mais Saul Williams n'a pas du y trouver son compte financièrement puisqu'il est vite retourné au mode de financement classique d'un album que les gens achètent pour la suite de sa carrière.

L'exemple South Park, sans commentaires, leur produit est commandé par la télé (et payé par le consommateur via l'achat de son temps de cerveau disponible et d'espaces publicitaires).

 

Pour ceux qui ne sont pas au courant non plus, il y a aussi des artistes (mais pas LRDLS) qui peuvent être mauvais comme des cochons en live et bien meilleurs en studio. J'ai en tête l'exemple d'un grand groupe français très populaire qui a fait vingt ans de carrière comme ça avant que son guitariste/cofondateur ne décède (Je ne citerais pas de nom par charité). Ces groupes là, dans le monde du futur de la musique, ils vont faire comment (vous allez me dire, on s'en fout mais bon, le paysage musical français déjà assez pauvre aurait été encore pire sans les Rita Mitsouko, oups ...)

Il y a un modèle économique à trouver qui permette aux artistes de vivre. La solution actuelle proposée par l'Etat (répressive, liberticide sur les bords et même carrément au milieu) n'est pas la meilleure, elle n'est pas non plus pire que celle du "Je télécharge tout gratos (j'engraisse Kim Machin au passage) et si j'aime je vais voir le concert.".

C'est comme ça que j'entends la chanson en tous cas.



-------
 page de commentaires : précédente 1 2 3 4 5 6 7 suivante

Pour pouvoir écrire un commentaire identifiez-vous ou inscrivez-vous

Lecteur mp3

Détacher le lecteur

Pour être avertis des prochains concerts
Abonnez-vous à la liste de diffusion

ou consultez notre page
Si vous êtes inscrit, identifiez vous
Pseudo :
Mot de passe :
Conserver mon identification :
Sinon inscrivez-vous


Derniers commentaires :

Posté le 15/04/2014 à 23h57 par Ethrinn
Les Rois de la Suède font une pause

Posté le 28/02/2014 à 21h26 par clanelle
Best of Vol. I : le premier album des Rois de la Suède!

Posté le 22/11/2013 à 17h50 par Ethrinn
Les Rois de la Suède font une pause

Posté le 28/02/2013 à 22h07 par Thexphil
Le 45 tours digital des Rois de la Suède est disponible

Posté le 23/02/2013 à 10h01 par petitprince
Le 45 tours digital des Rois de la Suède est disponible

Posté le 16/01/2013 à 21h09 par Ivan
Les mousquetaires de la Suède de nouveau à quatre !

Posté le 14/01/2013 à 19h18 par Noatam
Les mousquetaires de la Suède de nouveau à quatre !

Posté le 11/12/2012 à 12h49 par Thexphil
Le 45 tours digital des Rois de la Suède est disponible